Livraison en 24h partout en France !

Les fleurs tropicales

L’Héliconia tropic  

L’Héliconia tropic


Aspect :

Plante résistante, acaule, pouvant atteindre 1,50 m de hauteur, avec rhizome robuste et feuilles denses, rappelant celles du bananier, dont les inflorescences trouvent naissance dans leurs longues gaines. les feuilles sont coriaces, allongées-ovoïdes, lisses, et souvent avec une nervure en médiane rouge. Les fleurs de forme étrange, à disposition subdistique sont disposées en cymes unipares hélicoïdales latérales. Elles sont portées par une bractée naviculée verte, souvent colorée de rouge violet-bleu. Leur floraison principale a lieu en hiver et au printemps.

Habitat :

Afrique du Sud. Plante ornementale fréquente dans les jardins tropicaux et subtropicaux. Connue chez nous comme plante en bac et comme fleur coupée. Ce genre ne comprend que cinq espèces avec quelques variétés dont l'habitat se trouve en Afrique du Sud.

 
L’Anthurium hybride  

L’Anthurium hybride


Aspect :

Son est celui d'une plante vivace au port dressé. Acaule ou avec tront court aplati. Il existe également quelques espèces grimpantes. Les feuilles sont persistantes, coriaces, entières, lobées ou divisées, généralement avec 3 côtés, parfois plus chez les feuilles cordiformes ou sagittées. Cette fleurs est remarquable par son rouge intense. De formes très diverses, les spadices sont droits ou spiralés.

Habitat :

Leur habitat le plus répandu se situe en zone tropicale et aux Antilles. 500 espèces d'anthuriums sont aujourd'hui répertoriées. Les hybrides font partie des plantes ornementales les plus importantes des jardins tropicaux en raison de leurs fleurs décoratives. Elles sont en général connues chez nous comme fleurs en pot et comme fleurs coupées.

 
Le Balisier Wagneriana  

Le Balisier Wagneriana


Le genre Heliconia connaît un véritable engouement dans les années cinquante, seule une vingtaine d'espèces était cultivée ; elles sont aujourd'hui plus de 400. Seulement quelques-unes d'entres elles sont présentes à la Réunion et aux Antilles. Le balisier wagneriana est originaire du Costa Rica et de Panama. Ce balisier se distingue par ses grandes inflorescences dressées formées d'une douzaine de bractées rigides, rouge minium à rouge saumon, bordées de jaune et ourlées d'un liseré vert à l'intérieur desquelles se cachent les fleurs vertes. C'est une espèce relativement haute (1,5 à 2 m ) dont les tiges souvent inclinées couvrent une longue surface.La principale époque de floraison se situe pendant la saison des pluies de Février à Novembre.

 
L’Alpinia  

L’Alpinia


Molluques et Nouvelle Calédonie sont les berceaux de cet alpinia encore appelé "red ginger", une des espèces tropicales parmi les plus appréciées. La fleur se présente sous une forme d'un long épi de 15 à 20 cm , constitué de bractées épaisses et de rares petites fleurs blanches peu visibles. Les principales variétés sont rouges, rose clair et rose fuchsia. En massifs, en bordures, en pied isolé, l'alpinia fournit régulièrement des fleurs pour bouquets. La touffe s'étale naturellement grâce à un puissant rhizome. Le nom alpinia vient de Cesaro Alpino, un botaniste italien du 16ème Siècle. L'alpinia rose est une variété parmi une quinzaine d'autres (alpinia rouge, alpinia zerumbet, alpinia variegated, alpinia double, tahitian ginger...). Cette plante vivace grâce à son rhizome est originaire des Iles du Pacifique. Ses tiges feuillées atteignent un à trois mètres de haut, avec des feuilles sessiles étroitement ovales de 20- 40 cm de long sur 8- 10 cm de large, vert brillant. Les inflorescences sont en grappes terminales dressées faisant jusqu'à 30 cm de long, composées des bractées rouges qui cachent les petites fleurs blanches. Demandant une situation humide et semi ombragée elle appréciera un sol bien fumé pour fleurir en abondance, mais on peut aussi la cultiver en plein soleil à condition de bien l'arroser. En zone tropicale, elle a tendance à être gourmande d'espace, au bout de 4-5 ans.

 
L’Alpinia  

La Rose de Porcelaine


De la famille Zingiberaceae. Aspect herbes hautes, dressées, à tiges multiples rhizome rampant et ramifié. Les Pseudo-troncs vigoureux non ramifiés sont epais à la base. Les feuilles peuvent se dressées jusqu'à 5 m de haut, de couleur vert foncé. Ces dimensions sont généreuses. Fleurs : En inflorescences pouvant atteindre 1,50 m de haut, qui naissent latéralement près du pied des pseudo-troncs. Le pédoncule, généralement dressé, est remarquable et possède de grandes écailles coriaces. Les nombreuses bractées résistantes de l'inflorescence sont disposées en bardeaux, les bractées extérieures sont stériles, les intérieures fécondes. Chaque bractée possède un bractole individuel tubulaire et une fleur individuelle. L'inflorescence est remarquable, claviforme à conique et surprend par sa couleur orange-rouge. La lèvre est spatulée, ovoïde au sommet attachée à la base, et elle forme un tube avec le filament. Chaque partie de la fleur a une couleur différente : les bractées sont d'un rouge lumineux, les segments intérieurs des pétales roses, la lèvre estrouge à bord jaune ou blanc, et l'étamine rouge. Habitat : Malaysia, d'où il fut amené sur les Philippines, et aujourd'hui cultivé dans tous les pays tropicaux comme plante ornementale. Le genre comprend 57 espèces.